Les plantes qui soignent

 

(Phytothérapie)

Pour éviter les médicaments.

digitale

DIGESTION : Curcuma (poudre ou extrait sec) : Valable avec certaines chimiothérapies, mais aussi fluidifiant du sang et les plantes aux propriétés anticoagulantes (ail). Soigne les troubles digestifs et dyspeptiques. 1,5 à 3 g / j pour un adulte dans une cuillère à soupe d’huile d’olive avec du poivre.

CANCERS : (Poudres) 9 doses de Curcuma, 5 doses de Gingembre, 1 dose de Poivre noir. Mélangez et ajoutez une petite quantité à vos sauces, aliments et boissons une fois minimum par j. Très efficace ! Conservez cette préparation dans un récipient en verre et fermé.

Egalement la Reine des prés : La plante entière est utilisée contre l’acidité gastrique. Les fleurs, en infusion, apaisent efficacement les douleurs grippales.

Le Fenouil : en tisane, facilite la digestion, lutte contre la constipation et les brûlures d’estomac.

Le Houblon : L’infusion de fleurs femelles est recommandée en cas de diarrhées nerveuses, d’insomnie et de nervosité. Elle stimule l’appétit, dissipe les flatulences et soulage les crampes intestinales. Associer le houblon à la Valériane officinale pour calmer toux et spasmes nerveux.

RHUMATISME arthrose : Harpagophyton (poudre et extrait sec ou plantes en vrac) : interaction possible avec de anticoagulants. Prudence avec des antihypertenseurs. Pour les douleurs articulaires : en décoction de 15 minutes, 5 g /j à diluer dans 50 cl d’eau. Extrait sec 1.5 à 2 g /j.

FATIGUE : Rhodiole (poudre ou extrait sec) : Prudence avec les antidépresseurs. Renforcement des défenses naturelles, stimulant physique et intellectuel : Poudre 1 g/j.

IMMUNITÉ : Echinacée (plantes en vrac ou extrait végétaux liquides) : (Corticoïde immunodépresseur) Pour les rhumes : en infusion 2,5 g pour 25 cl d’eau, une à trois fois par jour durant 8 jours. Extrait fluide : 1 cuillère à café/j, 2 semaines par mois.

TRANSIT : Plantin psyllium (plantes en vrac) : Constipation, selles douloureuses : 15 à 30 g dans 25 cl d’eau en trois prises chez l’adulte, 30 à 60 minutes avant la prise de médicament. Dose à moduler en cas d’utilisation d’opiacés ou d’insuline. Ne pas prendre en cas d’occlusion intestinale.

CYSTITE : Busserole, raisin d’ours (plantes en vrac) : Eviter les aliments acidifiants (vitamine C, fruits). Troubles urinaires bénins : 1,5 à 4 g dans 25 cl à 1 L d’eau en infusion de 15 minutes, à boire dans la journée.

ALLERGIES : Plantin, grand Plantin (plantes en vrac ou extrait végétaux liquides) : Affection ORL : 4 à 6 g pour 25 à 50 cl d’eau en infusion 10 minutes. Extrait fluide de plantes fraîches, 1 cuillère à café par jour.

DETOX : Artichaut (plantes en vrac ou extrait végétaux liquides) : Stimulation du foie et des fonctions urinaires et digestives : 6 g pour 50 cl d’eau en infusion de 15 minutes, à boire à la fin des repas. Ne pas prendre en cas d’obstruction biliaire.

DÉPRESSION : Millepertuis (plantes en vrac, extrait végétaux liquides ou huiles essentielles) : Dépression mineure : 4 à 10 g pour 25 cl d’eau par jour en infusion de 10 minutes. En extrait sec hydro-alcoolique, avec 0,2% d’hypéricine minimum. Eviter les antidépresseurs.

SOMMEIL : Eschscholtzia (plantes en vrac, poudres ou extrait végétaux liquides) : Anxiété et insomnie : 6 à 10 g pour 25 cl d’eau en infusion de 15 minutes, 3 fois par jour. Ou 960 à 1500 mg de poudre par jour, en 2 prises le soir. Extrait hydro alcoolique de 200 mg 2 à 3 fois par jour.

Egalement Valériane officinale : La racine a des effets sédatifs et antispasmodiques. Elle soigne les maladies nerveuses et les irritations intestinales. Préparer une décoction de racines, ou mieux, pilez une cuillerée à café de racines séchées et laissez tremper dans de l’eau froide pendant 12 à 24 h. Buvez cette préparation. C’est un sédatif doux. En cas d’insomnie, d’angoisses, de maux de tête, de crampes intestinale ou de fatigue nerveuse.

TACHYCARDIE et palpitations (cœur sain), stress : Aubépine (poudre et extrait sec ou plantes en vrac) : 2,5 à 5 g de fleurs pour 25 cl d’eau ou 1 à 3 g de baies pour 50 cl d’eau. Extrait sec 200 à 400 mg 1 à 2 fois par jour.

Egalement la Digitale pourpre : Tonique cardiaque. Constitue le principal remède contre les arrêts cardiaques. (L’industrie pharmaceutique en fabrique une forme synthétique).

ANXIÉTÉ : Aubépine (idem que pour tachycardie).

FIÈVRE : Achillée : excellent remède contre la fièvre, en infusion bouillante, elle active la sudation qui réduit la fièvre et diminue les toxines. On peut également l’utiliser friche en cataplasme sur les plaies ; en décoction sur des gerçures, les éruptions, ou en bain de bouche dans le cas d’inflammation des gencives.

PLAIES : Aloès : La sève des feuilles, à consistance de gel, est un remarquable cicatrisant. Elle peut être appliquée directement sur les coupures ou les brûlures, pour un effet apaisant.

Egalement Sceau-de Salomon (Faux-muguet) : Racines et rhizomes, réduits en poudre font un cataplasme efficace sur les plaies, les contusions, les panaris et aussi une bonne lotion pour les peaux à problèmes.

INFLAMMATION : Guimauve : Elle apaise efficacement ou soigne les inflammations, les ulcérations de l’estomac et de l’intestin grêle, les maux de gorge et insomnies. L’infusion de feuilles ou de fleurs constitue un gargarisme calmant pour la gorge. Une décoction de racines est utilisée pour calmer la toux, diarrhée et insomnie.

Egalement la Camomille Romaine : propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires. En infusion, elle stimule les secrétions gastriques et aiguise l’appétit. Elle est également utilisée comme antiseptique interne. Elle est précieuse en gargarisme pour soulager les ulcérations de la cavité buccale, ou encore comme lotion oculaire apaisante.

CALCULS BILIAIRE : Chicorée sauvage : Comme le pissenlit, elle accroît les secrétions biliaires, c’est un remède contre les calculs. Elle est diurétique et on peut l’utiliser pour le traitement des rhumatismes et de la goutte, elle contribue à éliminer l’acide urique.

DOULEURS : Millepertuis : l’huile obtenue par macération de fleurs dans une huile végétale, appliqué en compresses, soulage névralgies, douleurs dues aux sciatiques, varices, ulcères et coups de soleil.

TOUX : Marrube blanc : Calme la toux et régularise le rythme cardiaque. Contre le rhume, hachez finement 9 petites feuilles de marrube. Mélangez avec 1 cuillère à soupe de miel et sucez lentement cette préparation pour calmer la toux et les maux de gorge.

MAUX de TÊTE : Mélisse : L’infusion de mélisse soulage les maux de tête et restaure la mémoire. Bue après les repas, elle facilite la digestion, dissipe les coliques et flatulences.

MÉLANCOLIE : Grande camomille : dissipe la mélancolie et les migraines. Meilleur sommeil et soulagement des douleurs dues à l’arthrite. Consommez chaque jour 3 à 5 feuilles sur une tranche de pain complet pour atténuer les migraines. Pour masquer le goût désagréable, ajoutez un brin de menthe, de marjolaine ou de persil.

faux-muguet

(Article qui suivra : Les plantes dites  » magiques »)

G.B.