Réponse à Aaron Atlas, alias Nicolas Tesla

La terre plate :

terre-plate-xxl

Aaron, bien connus pour avoir mis la pagaille du temps de Moïse, à l’époque du bélier en incitant le peuple à retourner aux croyances de l’époque  du taureau (veau d’or). Quant au pseudo « Nicolas T », c’est de la prétention… (L’histoire se répète).

Données fournies ou récupérées:

  • Coordonnées temporelles et spatiales :
  • coordonnees-de-lancement

Photo satellite. Google prise à 120 Km d’altitude du site de lancement.

Lundi 14 juillet 2014 à 9 h 32 Am, 7 h 32 local (fuseau – 7) 14 h 32 UTC.

Black Rock, désert du Nevada, 1194 m d’altitude, 40°54’37’’ N ; 119°03’17’’ W.

  • Altitude de la fusée : 120 Km.
  • Copies récupérées des photos :

Présentation de l’équipe et de l’engin (veille ou avant-veille du lancement)

fusee1

fusee4  fusee5

Malgré le manque d’information, j’ai établi les calculs de position des astres ce jour-là en ce lieu, en particulier pour la lune, vous noterez en examinant la carte jointe, que la lune est visible à cette heure-là et pour un bon moment avant de se coucher 8° avant l’horizon ouest ! (15° de variation par heure) Cela à ras du sol, donc plus longtemps à 120 km d’altitude. Quant au soleil il est levé depuis 1 h ½ environ, 23° depuis l’horizon Est ; également Vénus et Jupiter.

ciel-2

Le même avec un programme d’astronomie (confirmation de mes calculs)

stellariumExplication par dessin de la visibilité de la lune :

Vous remarquerez sur mon dessin, que la lune est visible à l’heure communiquée du lancement, et même jusqu’à 2 h après, même si la lune est couchée et sous l’horizon pour le lieu, entendu la hauteur à laquelle la fusée c’est élevée (120 Km). D’autre part, il est facile de vérifier l’heure du lancement en analysant la longueur des ombres portées au sol. (Longues au lever du soleil, de plus en plus courtes au fur et à mesure que l’heure avance, nulles à midi solaire).

vision

A noter que la pleine lune a eu lieu le 12/07/2014 à 11 h 26 UTC, elle est donc décroissante le 14, de ce fait, sa partie éclairée dessine un d minuscule (décroissante)

phases-lune

Avant le lancement de la fusée :

fusee2

La veille

Le 14/07/14

fusee3

Voyons maintenant le lancement de la fusée :

f13

f14  f15

C’est parti ! Regardons ce que les 3 caméras embarquées ont filmé (2 filment en bas et une sur le côté)

Vous constaterez qu’à trop vouloir bien faire, on se contredit (vous verrez la courbure de Gaïa)

f1f2

f4f5

f6f7

Cela se passe de commentaire, voyons plus fort ! :

f8f9

f10f11

Ici, la prétendue photo de la lune, ne correspond pas à sa phase ce jour-là ! Rappelez-vous petit d (décroissante) Je verrais bien plutôt Vénus, à la rigueur Jupiter, mais pas la Lune.

f12

Pour réflexion :

mesures-de-distances

Le plus court chemin entre deux points est la ligne droite, OK. Alors pourquoi les avions de lignes prennent une route nord (en jaune) en arc de cercle pour aller de Paris à Montréal ou ailleurs ? Si la terre était plate, cela ferait un détour et donc un chemin plus long. La ligne rouge représentera le plus court chemin…

Une ligne droite sur une sphère, décrit un arc de cercle, sauf en parallèle avec les parallèles ou méridiens ou avec l’équateur.

(Avant la fusée, c’était le ballon gonflé à l’hélium… 12 Km d’altitudes, mais pas assez convainquant !)

Autres questions : la route du rhum, pourquoi les navigateurs partent de l’est (Les Sables d’Olonne) vers l’ouest, toujours vers l’ouest et se retrouvent revenir à leur point de départ après un mois de mer ?

Les phases lunaires ? Ou sont les bords de la tarte ? Qui a-t-il en dessous ? Des racines de pissenlit ?

Quand on est au bord, si on tombe, on se retrouve ou ? Et l’eau, elle ne se sauve pas ! (ah oui, masse volumique, MDR). Les changements d’aspects des autres planètes observées selon l’époque, ce n’est pas le haut qui se retrouve en bas… De même les libations de la lune qui vous montre par moment plus que la face visible en temps normal. Et bien d’autres questions qui ne cadrent pas avec une terre plate.

Je fais le rapprochement avec les « partisans » de la terre creuse, avec un petit soleil au centre ; qui vous expliquent avec des démonstrations pseudo-scientifiques fumeuses la formation des planètes… MDR ; Il y a des cavernes gigantesques naturelles et d’autres artificielles effectivement, mais les planètes ne sont pas creuses ; sauf certain satellites artificiels (Sélène par exemple).

Je pense qu’il est inutile de continuer à démontrer cette imposture, missionnée pour induire le doute et la confusion dans l’esprit du peuple, aux fins de mieux le diviser et de régner. Du fait, cette théorie sentant le roussi, ils font une petite marche arrière : la terre n’est plus plate mais « OBLATE » ; voir dessin ci-dessous.

MDR ! (elle est effectivement légèrement aplatie aux pôles, plus exactement plus « enflée » à l’équateur, du fait des forces centrifuges.)

terre-oblate

Vous, mes chers lecteurs, frères et sœurs, vous avez compris et vous ne vous laisserez pas berner par ces théories moyenâgeuses. Les arguments avancés ne tiennent pas !

N’oublions pas que la lumière ne se propage pas en ligne droite, mais suit l’espace, déformé par la présence d’astres ! (Prouvé par les lentilles gravitationnelles).

En bonus, une courte vidéo, démontrant que la terre tourne effectivement sur elle-même. Je remercie en passent nos frères et sœurs qui me l’on envoyé.

https://www.youtube.com/watch?v=7TiQiUsLz94&feature=youtu.be

 

Namasté. Gérard Blannder.

Publicités