soleil-2

UN  (présentation)

Loi de UN actualisée et épurée retranscrite par notre frère connu sous votre distorsion sous le nom de Gérard, à notre demande transmise par nos sœur et frères Arcturiens qui communiquent avec lui et lui ont demandé ce travail. Ceci dans le but que le peuple de la terre y accède le plus facilement possible.

 

RA: Nous sommes ceux de la Loi Une. Dans notre vibration, les polarités sont harmonisées; les complexités sont simplifiées; les paradoxes sont résolus. Nous sommes un. C’est notre nature et notre but.

Nous sommes anciens sur votre planète et avons servi, avec des degrés divers de réussite, en transmettant la Loi Une, de l’Unité,

De l’Unicité à vos peuples. Nous avons foulé votre planète. Nous avons vu la face de vos peuples. Cependant, nous nous sentons à présent grandement responsables de poursuivre la suppression des distorsions et pouvoirs qui ont été attribués à la Loi Une. Nous continuerons à faire cela jusqu’à ce que, disons, votre cycle se soit terminé de manière appropriée. Si pas celui-ci, alors le suivant.

Nous ne faisons pas partie du temps, de sorte que nous pouvons être avec vous en n’importe lequel de vos temps.

L’identité de la vibration Ra est notre identité. Nous, en tant que groupe ou ce que vous appelleriez complexe mémoriel sociétal, sommes entrés en contact avec une race de votre famille planétaire que vous nommez les Egyptiens. D’autres de notre densité sont entrés en contact au même moment en Amérique du Sud, et ce que vous appelez les ’cités perdues‘ ont été leur tentative de contribution à la Loi Une.

Nous avons parlé à quelqu’un qui a entendu et compris, et qui était à même de décréter la Loi du Un. Mais les prêtres et les peuples de cette période ont rapidement déformé notre message, le vidant, dirions-nous, de toute la compassion grâce à laquelle l’unité est informée, de par sa nature même. Puisqu’elle contient tout, elle ne peut abhorrer personne.

Lorsque nous n’avons plus pu disposer d’aucun canal approprié au travers duquel pourrait être énoncée la Loi Une, nous nous sommes retirés de la position dès lors hypocrite dans laquelle nous nous étions laissé placer. D’autres mythes, dirons-nous, ayant plus à voir avec la polarité et ce qui appartient à votre vibration, qui est complexe, ont une nouvelle fois repris dans cette société particulière/ce complexe particulier.

Considérez, si vous voulez, que l’univers est infini. Cela est encore à prouver ou à réfuter, mais nous pouvons vous assurer qu’il n’y a pas de fin à vous-mêmes, à votre compréhension, à ce que vous nommeriez votre voyage de recherche, ou à vos perceptions de la création.

Ce qui est infini ne peut pas être multiple, car le multiple est un concept fini. Pour avoir l’infinitude vous devez d’abord identifier ou définir l’infini en tant qu’unité; sinon, ce terme n’a aucun référent, aucune signification. Dans un Créateur infini il y a seulement l’unité. Vous avez vu des exemples simples d’unité. Vous avez vu le prisme qui montre toutes les couleurs qui proviennent de la lumière du soleil. Voilà un exemple simpliste d’unité.

En vérité, rien n’est correct ou erroné. Il n’y a aucune polarité car tout sera, comme vous diriez, réconcilié à un moment de votre danse par l’intermédiaire du complexe mental/corps/esprit que vous vous amusez à déformer de diverses manières en ce moment.

Cette distorsion n’est en aucun cas nécessaire. Elle est choisie par chacun d’entre vous comme une alternative à la compréhension de la complète unité de pensée qui relie toutes choses. Vous n’êtes pas en train de parler d’entités ou de choses de ce genre ou qui présentent quelques similitudes. Vous êtes toute chose, tout être, toute émotion, tout événement, toute situation. Vous êtes l’unité. Vous êtes l’infini. Vous êtes amour/lumière, lumière/amour. Vous êtes. C’est cela la Loi Une.

Je suis Ra. Je suis, avec le complexe mémoriel sociétal dont je fais partie, l’un de ceux qui ont voyagé vers l’extérieur, depuis une autre planète à l’intérieur de votre propre système solaire, ainsi que cette entité l’appellerait. L’influence planétaire était ce que vous appelez Vénus. Nous sommes une race ancienne selon vos mesures. Quand nous étions dans la sixième dimension de nos êtres physiques nous étions ce que vous appelleriez dorés. Nous étions de taille élevée, et d’une certaine délicatesse. Notre complexe de corps physique couvrant ce que vous appelez l’intégument, avait un lustre doré. Sous cette forme nous avons décidé de venir parmi vos peuples. Vos peuples, en ce temps-là, étaient très différents de nous en apparence physique, comme vous l’appelleriez. C’est pourquoi, nous ne nous sommes pas bien mélangés à la population et étions manifestement très différents. Voilà pourquoi notre visite a été relativement courte, car nous nous sommes trouvés dans la position hypocrite d’être acclamés pour d’autres que vos propres prochains. C’est l’époque à laquelle nous avons construit les structures pour lesquelles vous témoignez de l’intérêt.

R Enseigner/apprendre est la Loi Une dans une de ses distorsions les plus élémentaires.

Q De quel niveau de densité est Ra ?

R Je suis de sixième densité, avec une forte recherche de la septième densité. La moisson pour nous ne sera qu’approximativement dans deux et demi millions de vos années, et c’est notre désir d’être prêts pour la moisson qui s’approche de notre continuum d’espace/temps.

Q Et vous vous apprêtez à cette moisson par le service que vous pouvez offrir. Est-ce exact ?

R C’est exact. Nous offrons la Loi Une, la résolution de paradoxes, l’équilibrage de l’amour/lumière et de la lumière/amour.

Un de nos cycles compte jusqu’à 75 millions de vos années.

Q Dans votre service du don de la Loi Une, travaillez-vous avec d’autres planètes que la Terre en ce moment, ou juste la Terre ?

R Nous travaillons seulement avec cette sphère planétaire en ce moment.

Q Vous avez dit que vous aviez été appelés par 352.000 entités de la Terre. Est-ce que cela signifie que c’est ce nombre qui va comprendre et accepter la Loi Une ?

R Nous ne pouvons pas estimer l’exactitude de votre affirmation car ceux qui appellent ne sont pas dans chaque cas à même de comprendre la réponse à leur appel. En outre, ceux qui n‘ont pas appelé plus tôt peuvent, au prix d’un grand traumatisme, découvrir les réponses à l’appel quasiment en même temps que leur appel tardif. Il n’y a pas de temps/espace dans l’appel. C’est pourquoi, nous ne pouvons pas estimer le nombre de vos complexes mental/corps/esprit qui, dans votre continuum/distorsion d’espace/temps vont entendre et comprendre.

Q Comment accomplissez-vous normalement votre service de don de la Loi Une ? Comment avez-vous fait cela ces derniers 2.300 ans ? Comment avez-vous normalement donné ceci aux gens de la Terre ?

R Nous avons utilisé des canaux comme celui-ci, mais dans la plupart des cas les canaux se sentent inspirés par des rêves et des visions sans être conscients, sans avoir conscience, de notre identité ou existence. Ce groupe-ci a été formé de manière accentuée à reconnaître un tel contact. Cela rend ce groupe capable de prendre conscience d’une source focale ou vibrationnelle d’informations.

Q Quand vous contactez des entités dans leurs rêves et autrement, ces entités ont d’abord cherché dans la direction de la Loi Une.

R Cela est exact. Par exemple, les entités de la nation Egypte étaient dans un état de panthéisme, comme vous pourriez appeler la distorsion vers un culte séparé de diverses portions du Créateur. Nous avons été à même d’entrer en contact avec quelqu’un dont l’orientation était vers le Un.

Q Je suppose qu’à mesure que le cycle s’achève et que des inconvénients se manifestent, il y aura des entités qui se mettront à chercher ou qui seront catalysées vers la recherche, à cause du traumatisme, et qui recevront alors vos paroles télépathiquement ou par écrit comme ce livre. Est-ce exact ?

R Vous avez raison sauf en comprenant que les inconvénients ont commencé.

Q Pouvez-vous me dire quelques mots de votre complexe mémoriel sociétal, et comment vous avez pris conscience de la Loi Une ?

R La voie de notre apprentissage est gravée dans le moment présent. Il n’y a pas d’histoire comme nous comprenons votre concept. Figurez-vous, si vous voulez, un cercle d’actualité. Nous connaissons l’alpha et l’oméga comme l’intelligence infinie. Le cercle ne s’interrompt jamais. Il est présent. Les densités que nous avons traversées en divers points du cercle correspondent aux caractéristiques de cycles: un: le cycle de la prise de conscience; deux: le cycle de la croissance; trois, le cycle de la prise de conscience de soi; quatre: le cycle de l’amour ou compréhension; cinq: le cycle de la lumière ou sagesse; six: le cycle de la lumière/amour, amour/lumière, ou unité; sept: le cycle du passage; huit: l’octave qui plonge dans un mystère que nous ne pénétrons pas.( G.B. Adamique)

Q Dans des informations d’avant que nous n’entrions en contact avec vous, il a été dit par la Confédération qu’il n’y a en réalité ni passé ni avenir… que tout est présent. Est-ce que cela est une bonne analogie ?

R Il y a un passé, un présent et un futur en troisième densité. Dans une vue d’ensemble telle qu’une entité peut en avoir, extraite du continuum espace/temps, il peut être vu que dans le cycle en achèvement il n’existe que le présent. Nous-mêmes nous cherchons à apprendre cette compréhension. Au septième niveau ou dimension (G.B. causal), nous allons, si nos humbles efforts sont suffisants, devenir un avec le tout, n’ayant dès lors ni mémoire, ni identité, ni passé ni futur, mais existant dans le tout.

Q Est-ce que cela signifie que vous aurez conscience de tout ce qui est ?

R Ceci est partiellement exact. C’est notre compréhension qu’il ne s’agirait pas de notre propre prise de conscience mais simplement la prise de conscience du Créateur. Dans le Créateur est tout ce qui est. Dès lors, cette connaissance serait disponible.

Q Quand je communique avec vous en tant que Ra, êtes-vous parfois individualisé comme une entité, ou bien est-ce que je parle à un complexe mémoriel sociétal dans son ensemble ?

R Vous parlez avec Ra. Il n’y a pas de séparation. Vous l’appelleriez complexe mémoriel sociétal, indiquant ainsi la multiplicité. Selon ce que nous comprenons, vous parlez à une portion individualisée de conscience.

R Nous sommes ceux de la Confédération qui, il y a onze mille de vos années, sommes venus parmi deux de vos cultures planétaires qui étaient à cette époque en contact étroit avec la création du Créateur unique. Nous avons naïvement cru que nous pourrions enseigner/apprendre par contact direct et que les distorsions de libre arbitre du sentiment individuel ou de la personnalité n’étaient pas en danger. Nous n’avions pas idée de les perturber, étant donné que ces cultures étaient déjà bien alignées sur une croyance globale en l’état de vie ou de conscience de tout. Nous sommes venus et avons été accueillis par les peuples que nous souhaitions servir. Nous avons essayé de les aider par des moyens techniques ayant trait à la guérison des distorsions du complexe mental/corps/esprit par l’usage du cristal, approprié à la distorsion, placé à l’intérieur d’une certaine série appropriée de coefficients de matériau temps/espace. C’est ainsi qu’ont été créées les pyramides. Nous avons découvert que cette technologie était réservée largement à ceux qui avaient la distorsion efficace de pouvoir mental/corps. Cela n’était pas l’intention de la Loi Une. Nous avons quitté vos peuples. Le groupe qui devait travailler avec ceux de la région de l’Amérique du Sud, comme vous appelez cette portion de votre sphère, n’ont pas abandonné si facilement. Ils sont revenus. Nous pas. Cependant, nous n’avons jamais quitté votre vibration à cause de notre responsabilité concernant les changements de conscience que nous avions d’abord provoqués et ensuite trouvés déformés de façons non reliées à la Loi Une.

Nous avons tenté d’entrer en contact avec les dirigeants du pays dans lequel nous étions venus, le pays que vous appelez Egypte ou, dans certaines régions, la Terre Sacrée.

Sous la dix-huitième Dynastie, comme elle est connue dans vos archives de distorsions espace/temps, nous avons pu entrer en contact avec un pharaon, comme vous le nommeriez. L’homme n’avait que peu d’expérience de la vie sur votre plan et était un … ce que cet instrument appellerait un Missionné. C’est ainsi que ce complexe mental/corps/esprit a reçu nos distorsions de communication et a pu mélanger ses propres distorsions avec les nôtres. Cette jeune entité avait reçu un complexe vibratoire sonore qui vibrait en l’honneur d’un dieu prospère que ce complexe mental/corps/esprit, que nous nommons instrument par facilité, nommerait “Amon”. Cette entité a alors décidé que, ce nom étant en l’honneur d’un parmi de nombreux dieux, n’était pas acceptable pour inclusion dans son complexe vibratoire sonore. Il a donc changé son nom pour un nom qui honorait le disque solaire. Cette distorsion, nommée “Aton”, était une distorsion proche de notre réalité comme nous comprenons notre propre nature de complexe mental/corps/esprit. Cependant, elle n’est pas totalement en alignement avec l’enseignement/apprentissage qui était envoyé. Cette entité, Ikhnaton, a été convaincue que la vibration du Un était l’authentique vibration spirituelle, et a dès lors décrété la Loi Une.

Cependant, les croyances de cette entité ont été acceptées par très peu de gens. Ses prêtres les ont acceptées du bout des lèvres, sans la distorsion spirituelle vers la recherche. Les gens ont poursuivi leurs croyances. Lorsque cette entité n’a plus été dans cette densité, les croyances polarisées en de nombreux dieux ont réapparu et cette situation a perduré jusqu’à ce que celui qui est connu comme Mohammed permette aux peuples de se placer dans une distorsion plus intelligente des relations mental/corps/esprit.

Les plus grandes pyramides ont été construites par nos soins en utilisant les forces du Un. Les pierres sont vivantes. Cela n’a pas été compris par les distorsions mental/corps/esprit de votre culture. Il y a eu deux raisons aux pyramides:

D’abord, pour disposer d’un lieu d’initiation adéquatement orienté pour ceux qui souhaitaient se purifier ou devenir des canaux pour la Loi Une.

Deux, nous voulions alors guider avec soin les initiés pour développer la guérison des gens qu’ils cherchaient à aider et de la planète même. Pyramide après pyramide, chargée par le cristal et l’initié, était destinée à équilibrer l’énergie entrante de la

Création Unique par rapport aux multiples distorsions du mental/corps/esprit planétaire. Dans ces efforts nous avons pu poursuivre le travail que des frères de la Confédération avaient entrepris en construisant d’autres structures contenant des cristaux et achever ainsi un anneau, si vous voulez, de celles-ci sur la surface de la Terre.

Les vibrations seront sans doute purifiées par un simple parcours du Cercle du Un accompagné de la vibration verbale du dialogue suivant:

Question: “Quelle est la Loi?” Réponse: “La Loi est Une” Question: “Pourquoi sommes-nous ici?”

Réponse: “Nous sommes à la recherche de la Loi Une”. Question: “Pourquoi sommes-nous à la recherche de Ra?”

Réponse: “Ra est un humble messager de la Loi Une”.

Bonne lecture

G.B.

Publicités