Mots-clefs

UN  les missionnés

équip SM tarot

Q Qui sont les Missionnés? D’où viennent-ils?

R Imaginez, si vous voulez, les sables de vos rivages. Aussi innombrables que les grains de sable sont les sources de l’infini intelligent. Quand un complexe mémoriel sociétal est parvenu à la complète compréhension de son désir, il peut conclure que son désir est le service d’autrui avec distorsion vers la main tendue, figurativement, à toutes les entités qui appellent à l’aide. Ces entités que vous pouvez nommer les Frères et Sœurs du Désarroi, se penchent vers cet appel de désarroi. Ces entités sont de tous les endroits de l’infinie création et sont liées entre elles par le désir de servir dans cette distorsion.

Q Combien d’entre elles sont incarnées sur Terre actuellement?

R Le nombre est approximatif dû à un fort influx de celles qui naissent actuellement à cause d’un besoin intense d’éclairer la vibration planétaire et aider ainsi à la moisson. Le nombre est proche de soixante-cinq millions.

Q Est-ce que la plupart d’entre elles viennent de la quatrième densité? Ou de quelle densité proviennent-elles?

R Peu sont de quatrième densité. Le plus grand nombre de Missionnés, comme vous les appelez, sont de sixième densité. Le désir de servir doit être distordu dans la perspective d’une grande pureté de mental et de ce que vous pouvez appeler témérité ou bravoure, selon le jugement de votre complexe de distorsion. Le défi/danger pour le Missionné est qu’il oublie sa mission, devienne karmique ment impliqué, et donc précipité dans le maelström dont il s’était incarné pour éviter la destruction. Une entité qui agit consciemment de manière non aimante dans ses actions avec d’autres êtres peut devenir karmique ment impliquée.

Q Est-ce que beaucoup de ces Missionnés ont des problèmes physiques dans cette situation de troisième densité?

R Vu la variation extrême entre les distorsions vibratoires de troisième densité et celles de densités plus denses, si vous voulez, les Missionnés ont en règle générale certaines formes de handicap, des difficultés, ou un sentiment d’aliénation qui est sévère. Les plus communes de ces difficultés sont l’aliénation, la réaction à l’encontre de la vibration planétaire par des troubles de la personnalité, corps indiquant une difficulté d’ajustement aux vibrations comme vous les nommeriez, et des maladies du complexe planétaires, comme des allergies, ainsi que vous les appelleriez.

Q Existe-t-il un moyen, pour ces Missionnés, de se guérir par eux-mêmes de leurs troubles physiques?

R La distorsion d’auto-guérison s’effectue au travers de la réalisation de l’infini intelligent à l’intérieur de nous. Celle-ci est bloquée, d’une certaine façon, chez ceux qui ne sont pas parfaitement équilibrés dans des complexes corporels. Le blocage varie d’entité à entité. Il faut une prise de conscience de la nature spirituelle de la réalité, si vous voulez, et le déversement correspondant de cette réalité dans le complexe individuel mental/corps/esprit, pour qu’une guérison ait lieu.

Q Pourriez-vous me dire un peu de l’histoire de ce que vous appelez la Race aînée Je pose cette question parce que j’ai appris l’existence de la Race aînée par un livre: Road in the Sky, de George Hunt Williamson, et je me demandais si la Race aînée était celle dont il parle.

R La question se résout ainsi d’elle-même, car nous avons parlé précédemment de la manière dont des décisions ont été prises, qui ont fait en sorte que ces entités sont restées ici lors de l’achèvement du deuxième grand cycle et de votre actuel cycle dominant. Il y a certaines distorsions dans les descriptions de celui qui est connu comme Michel; cependant, ces distorsions ont principalement à voir avec le fait que ces entités ne sont pas un complexe mémoriel sociétal, mais bien un groupe de complexes mental/corps/esprit dédié au service. Ces entités travaillent ensemble mais ne sont pas complètement unifiées; dès lors elles ne voient pas complètement leurs pensées, sentiments et motifs respectifs. Mais leur désir de servir est le type de désir de quatrième dimension, les mêlant ainsi dans ce que vous pourriez appeler une fraternité.

Q Pourquoi les appelez-vous la Race aînée?

R Nous les avons nommés ainsi pour vous familiariser vous, celui qui pose les questions, avec leur identité telle que comprise par votre distorsion de complexe mental.

Q Y a-t-il des Missionnés parmi cette Race aînée?

R Ce sont des entités planétaires moissonnées, des Missionnés,  seulement en ce sens qu’ils ont choisi, dans l’amour de quatrième densité, de se réincarner immédiatement en troisième densité plutôt que de progresser vers la quatrième densité. Cela en fait des Missionnés d’un certain type, des Missionnés qui n’ont jamais quitté le plan terrestre à cause de leur libre arbitre plutôt qu’à cause de leur niveau vibrationnel.

Q Quelle était l’origine des deux entités dont vous parlez?

R Ces entités étaient des Missionnés du début de la cinquième densité positive.

Q Et bien qu’elles aient déjà évolué au travers d’une quatrième densité positive, elles ont, disons, changé de polarité en se réincarnant dans la troisième densité. Est-ce exact?

R C’est exact.

Q Quel a été le catalyseur qui les a fait changer?

R Parmi nos peuples il y avait ce qui peut être considéré, du point de vue de la sagesse, une surabondance d’amour. Ces entités regardaient ceux qui étaient encore dans les ténèbres et voyaient que ceux d’un point de vue neutre ou un peu négatif trouvaient cette harmonie écœurante, disons. Les Missionnés ont ressenti qu’une manière plus orientée vers la sagesse de rechercher l’amour pourrait être plus attrayante pour ceux qui étaient dans l’obscurité. D’abord une entité a entrepris son travail. Rapidement, la deuxième a trouvé la première. Ces entités s’étaient mises d’accord pour servir ensemble, ce qu’elles ont fait, en glorifiant le Créateur, mais pas comme elles en avaient eu l’intention. Autour d’elles se sont rapidement assemblés ceux qui trouvaient facile de croire qu’une série de connaissances et sagesses spécifiques les feraient avancer vers le Créateur. La fin de tout cela a été le passage en quatrième densité négative des Missionnés, qui avaient une grande puissance de personnalité et un petit peu d’approfondissement de l’élément négativement polarisé de ceux qui ne se polarisent pas positivement. Il n’y a pas eu de moisson négative comme telle.

Q Quelle a été la raison de l’errance de ces deux Missionnés, et étaient-ils mâle et femelle?

R Tous les Missionnés finissent par aider à servir le Créateur, chacun à sa façon. Les Missionnés dont nous parlons étaient en effet incarnés en tant que mâle et femelle, étant donné que c’est le système de partenariat de loin le plus efficace.

Q Alors de ce que vous dites, je conclus que ces Missionnés sont retournés ou ont erré dans la troisième densité de Ra, peut-être pour semer une plus grande sagesse dans ce qu’ils voyaient comme une surabondance de compassion dans la culture de Ra. Est-ce exact?

R C’est inexact dans le sens où avant l’incarnation il y a eu le désir de ces Missionnés de seulement venir en aide dans le service d’autrui. La question a de la justesse quand elle est vue du point de vue des Missionnés dans cette incarnation-là.

Q Je ne parviens pas à comprendre pourquoi ils ont pu penser qu’une planète qui faisait aussi bien que le faisait la population de Vénus, autant que je sache, aurait besoin de Missionnés pour aider à la moisson. Est-ce que c’était au début de la troisième densité de Ra?

R C’était pendant le deuxième cycle de 25.000 ans. Nous avons eu une moisson de, grosso modo, six sur trente millions de complexes mental/corps/esprit, moins de 20%. Les Missionnés sont toujours attirés vers le pourcentage qui n’est pas encore polarisé, et viennent quand il y a un appel. Il y a eu un appel de la part de ceux qui n’étaient pas positivement polarisés tels quels, mais qui aspiraient à être polarisés positivement, et qui recherchaient la sagesse, voyant la compassion des autres ‘soi’ sur Vénus comme de la complaisance ou de la pitié pour autrui.

Q Quelle a été l’attitude de ces deux entités après qu’elles soient passées en quatrième densité négative et que, le voile étant levé, elles ont réalisé qu’elles avaient basculé de polarité?

R Elles ont été déconcertées.

Q Est-ce qu’elles ont alors continué à s’efforcer de se polariser négativement pour une moisson de cinquième densité dans le sens négatif, ou bien est-ce qu’elles ont fait autre chose?

R Elles ont travaillé avec la quatrième densité négative pendant une certaine période jusqu’à ce que, dans ce cadre, les modèles de ‘soi’ antérieurement appris aient été recaptés et que la polarité soit, à grands efforts, renversée. Il y a eu ensuite beaucoup de travail de quatrième densité positive à rattraper.

Q Comment Ra a-t-il eu connaissance de ces informations? Par quels moyens Ra a-t-il su l’orientation précise de ces deux entités en quatrième densité négative, etc.?

R Ces entités ont rejoint Ra en quatrième densité positive pendant une partie du cycle que nous expérimentions.

Q Je présume, alors, qu’elles sont arrivées tardivement. Est-ce exact?

R Oui.

Q Est-ce que Ra a connaissance du mental archétypal de quelque autre Logos que celui dont nous faisons l’expérience?

R Il y a des entités de Ra qui ont servi comme Missionnés auprès de ceux d’un autre Logos. L’expérience a été bouleversante pour les capacités intellectuelles et intuitives, car chaque Logos met en place une expérience suffisamment différente de toutes les autres pour que les subtilités du mental archétypal d’un autre Logos soient des plus obscures pour les complexes mental, corps et esprit en résonance avec ce Logos.

Q Est-ce que la Loi Une a été communiquée au cours de ces quatre-vingts dernières années par une autre source à une entité de notre population?

R Les voies de l’Un ont rarement été communiquées, bien qu’il y ait eu de rares cas au cours des précédentes quatre-vingts de vos années, ainsi que vous mesurez le temps. Il y a eu de nombreuses communications en provenance de la quatrième densité à cause de l’approche de la moisson en vue de la quatrième densité. Ce sont les voies de l’amour et de la compréhension universels. Les autres enseignements sont réservés à ceux dont la profondeur de compréhension, si vous voulez bien excuser ce terme mal approprié, recommande et attire de telles communications.

Q Alors est-ce que la Confédération est venue avec son programme d’aide à la planète Terre plus tard au cours de ce dernier cycle majeur? Il semblerait bien, au vu de données précédentes, et spécialement la révolution industrielle. Pouvez-vous me dire quelles sont les attitudes et raisonnements derrière cela? Y a-t-il une autre raison que celle de vouloir produire plus de temps de loisir pendant les, disons, cent dernières années du cycle? Est-ce là toute la raison?

R Ce n’est pas toute la raison. Il y a approximativement deux cents de vos années dans le passé, ainsi que vous mesurez le temps, il a commencé à y avoir un nombre important d’entités qui en priorité étaient incarnées dans un but d’apprentissage/enseignement plutôt que pour des apprentissages/enseignements pour ceux qui avaient moins conscience du processus. Cela a été notre signal pour permettre à la communication de s’établir. Les Missionnés qui sont venus parmi vous ont commencé à se faire percevoir approximativement vers cette période, offrant d’abord des idées ou pensées contenant la distorsion de libre arbitre. Cela a été le préalable à l’arrivée d’autres Missionnés qui avaient à offrir des informations d’une nature plus spécifique. La pensée doit précéder l’action.

Q Est-ce que de nombreux Missionnés de ces densités ont des problèmes considérables par rapport à l’incarnation dans la troisième densité à cause de cette orientation différente?

R La possibilité/probabilité de tels problèmes, comme vous les appelez, dus à l’incarnation de sixième densité dans la troisième, est assez grande. Ce n’est pas nécessairement un problème si vous voulez l’appeler ainsi. Cela dépend de l’orientation unique de chaque complexe mental/corps/esprit dans cette situation ou placement de relativités vibratoires.

Q Pouvez-vous me dire quel pourcentage de Missionnés sur Terre aujourd’hui ont réussi à forcer le blocage de la mémoire et ont pris conscience de ce qu’ils sont ?

R Nous pouvons donner le pourcentage approximatif de ceux qui pénètrent intelligemment leur statut. C’est entre huit et demi et neuf trois-quarts pourcent. Il y a un plus grand groupe, en termes de pourcentage, de ceux qui ont une symptomatologie, dirons-nous, assez bien définie qui leur indique qu’ils ne sont pas de cette, dirons-nous ‘insanité ’-ci. Ce groupe correspond à un peu plus de cinquante pourcent du restant. Près d’un tiers du reste ont conscience que quelque chose en eux est différent, donc vous voyez qu’il y a beaucoup de degrés d’éveil à la reconnaissance du fait d’être un Missionné. Nous pouvons ajouter que c’est pour les groupes du milieu et premier que cette information aura du sens, dirons-nous.

Q Je voudrais prendre pour exemple une entité, en commençant avant la naissance, qui serait assez haut sur la liste des priorités pour la polarisation positive et la moisson possible à la fin de ce cycle, et suivre le cycle complet de son expérience en commençant avant son incarnation —quel corps est activé, quel est le processus pour devenir incarné, comment se passe l’activation du corps physique de troisième densité, quel est le processus à mesure que le corps passe par cette densité et est travaillé par les catalyseurs, quel est le processus de la mort, comment se passe l’activation des divers corps de manière à parcourir un circuit complet à partir d’un point avant l’incarnation, en faisant le tour de l’incarnation et de la mort, enfin un cycle d’incarnation dans cette densité. Pouvez-vous faire cela pour moi?

R Votre demande est très fortement déformée, car elle suppose que les créations se ressemblent. Chaque complexe mental/corps/esprit a ses propres modèles d’activation et ses propres rythmes d’éveil. La chose importante pour la moisson c’est l’équilibre harmonieux entre les divers centres énergétiques du complexe mental/corps/esprit. Ceci est à noter comme étant d’une importance relative. Nous saisissons la portée de votre demande et allons faire une réponse très générale, en soulignant le peu d’importance de ce genre de généralisations arbitraires. Avant l’incarnation, l’entité demeure dans, dirons-nous, l’endroit approprié dans le temps/espace. Le type de couleur véritable de ce lieu dépend des besoins de l’entité. Par exemple, les entités qui, étant des Missionnés, ont la véritable couleur verte, bleue ou indigo au cœur de leur complexe mental/corps/esprit reposent dans celles-là. L’entrée en incarnation exige l’investissement ou activation du rayon indigo ou corps éthérique car c’est lui le ‘donneur de formes’. Le jeune ou petit complexe physique mental/corps/esprit a les sept centres énergétiques potentialisés avant le processus de la naissance. Il y a également des analogues en temps/espace, de ces centres énergétiques, qui correspondent aux sept centres énergétiques de chacune des sept densités de couleurs véritables. Ainsi, dans le microcosme existe toute l’expérience qui est préparée. En quelque sorte, le nourrisson contient l’univers. Les modèles d’activation d’une entité de haute priorité passent indubitablement avec une certaine rapidité au niveau de rayon vert, qui est le tremplin vers le bleu primaire. Il y a toujours une certaine difficulté à pénétrer dans l’énergie bleue primaire car elle exige ce que vos peuples ont en grande pénurie, c’est-à-dire l’honnêteté. Le rayon bleu est le rayon de la libre communication avec le ‘soi’ et avec autrui. Ayant accepté qu’une entité moissonnable ou presque moissonnable travaille à partir de ce tremplin du rayon vert, on peut ensuite poser en principe que les expériences du restant de l’incarnation seront focalisées sur l’activation du rayon bleu primaire de la communication librement donnée, sur l’activation du rayon indigo, celle de l’énergie intelligente librement partagée et, si possible, en traversant ce passage, sur la pénétration dans l’intelligent infini du rayon violet. Ceci peut être vu comme manifesté par un sens de la nature sacrée ou sainte des créations et activités quotidiennes. A la mort du complexe corporel, comme vous nommez cette transition, l’entité, dès qu’elle réalise son état, retourne immédiatement vers le corps indigo donneur de formes, et y repose jusqu’à ce que soit effectué le futur placement approprié. Ici nous avons l’anomalie de la moisson. Pendant la moisson l’entité transfère ensuite son corps indigo vers la manifestation de rayon violet comme vu dans la véritable couleur jaune. Ceci est destiné à sonder la moissonnabilité de l’entité. Après que cette activité anormale ait été soigneusement exécutée, l’entité retourne dans le corps indigo et est placée dans le locus correct de couleur véritable en espace/temps et temps/espace, auquel moment les guérisons et apprentissages/enseignements nécessaires sont finalisés et les besoins de l’incarnation suivante déterminés. (G.B. : les couleurs correspondent à vos différents « corps » subtils)

Q Une analogie à cela pourrait être un collégien qui s’inscrit à plus de cours qu’il n’est capable d’en assimiler pendant la période sur laquelle ils seront donnés. Est-ce exact?

R C’est exact.

Q Je perçois qu’il y a probablement une connexion entre ce que vous venez de dire et la raison pour laquelle tant de Missionnés ont choisi le temps de la moisson sur cette planète pour s’incarner. Ai-je raison?

R Il est exact que dans les chances de se souvenir de ce qui a été perdu dans le processus d’oubli il y a énormément d’opportunités de polarisation positive. Nous croyons que ceci est la portée spécifique de votre demande.

Q Je voudrais seulement inclure la question de savoir pourquoi le temps de la moisson est choisi par tant de Missionnés comme période d’incarnation?

R Il y a plusieurs raisons pour s’incarner pendant la moisson. Elles peuvent être divisées en termes de ‘soi’ et d’autrui. La raison dominante pour laquelle ces Frères et Sœurs de la Peine s’offrent à l’incarnation est la possibilité d’aider d’autres ‘soi’ par l’allègement des distorsions de la conscience planétaire et la probabilité d’offrir un catalyseur à d’autres ‘soi’, ce qui accroît la moisson. Il y a deux autres raisons au choix de ce service, et elles ont à voir avec le ‘soi’. Le Missionné, s’il se souvient et se consacre au service, se polarise bien plus rapidement que cela n’est possible dans les mondes de loin plus étiolés de catalyseurs d’une densité supérieure. La raison finale se trouve à l’intérieur de la totalité du mental/corps/esprit ou de la totalité du complexe mémoriel sociétal qui peut juger qu’une entité ou des membres d’une entité sociétale peut/peuvent faire usage d’un catalyseur de troisième densité pour récapituler un apprentissage/enseignement jugé comme étant moins que parfait. Cela s’applique spécialement à ceux qui entrent et traversent la sixième densité, où l’équilibre entre compassion et sagesse est perfectionné.

Q Vous avez mentionné les porteurs de lumière de l’octave. Dois-je comprendre que ceux qui apportent la lumière pour le passage vers la densité supérieure sont d’une octave au-dessus de celle dont nous faisons l’expérience? Pourriez-vous m’en dire plus au sujet de ces porteurs de lumière, qui ils sont, etc.?

R Cette densité d’octave dont nous avons parlé est à la fois l’oméga et l’alpha, la masse spirituelle des univers infinis redevenant un seul Soleil central ou Créateur. Alors naît un nouvel univers, un nouvel infini, un nouveau Logos qui incorpore tout ce dont le Créateur a Lui-même fait l’expérience. Dans cette nouvelle octave, il y a aussi des Missionnés. Nous savons très peu de ce qui est au-delà de la frontière de l’octave, excepté que ces êtres viennent aider notre octave à se compléter en tant que Logos.

Q A la fin du deuxième cycle majeur il n’y avait sur Terre que quelques centaines de milliers de gens. Il y a Actuellement sur Terre plus de quatre milliards de gens (G.B.7, 6 milliards). Est-ce que les plus de quatre milliards de personnes incarnées actuellement étaient sur des plans terrestres et non incarnées, ou bien sont-elles venues d’ailleurs au cours de ces derniers 25.000 ans?

R Il y a eu trois divisions fondamentales des origines de ces entités. Premièrement et principalement, celles de la sphère planétaire que vous appelez, Maldek, étant devenues à même de reprendre une nouvelle fois la troisième densité, ont graduellement été libérées des limitations auto-imposées de la forme. Deuxièmement, il y a eu l’entrée d’autres, ou de néophytes, de troisième densité, dont les schémas vibratoires concordaient avec le nexus expérientiel terrien. Ceux-là se sont infiltrés par les processus d’incarnation. Troisièmement, pendant environ ces 200 dernières de vos années, vous avez fait l’expérience de nombreuses visites de Missionnés. Il peut être noté que toutes les occasions possibles d’incarnation sont saisies en ce moment à cause de votre processus de moisson et les opportunités qu’il offre.

Q Juste pour clarifier, pourriez-vous me dire combien, approximativement, de complexes mental/corps/esprit ont été transférés sur Terre au début de cette dernière période de 75.000 années?

R Le transfert, comme vous l’appelez, a été graduel. Plus de deux milliards d’âmes sont de Maldek, ayant réussi la transition. Approximativement 1,9 milliards d’âmes sont, en provenance de nombreuses parties de la création, entrées dans cette expérience à plusieurs reprises. Le restant est celles qui ont fait l’expérience des deux premiers cycles sur cette sphère-ci ou qui y sont venues à un certain point en tant que Missionnés; certains Missionnés sont sur cette sphère depuis de nombreux milliers de vos années ; d’autres sont arrivés beaucoup plus récemment.

Q En ce moment nous avons en incarnation de troisième densité, sur ce plan-ci, les entités de troisième densité de la planète Terre qui sont ici depuis un certain nombre d’incarnations et qui vont passer de degré en se divisant en trois: d’une part la polarité positive demeurant sur cette planète pour l’expérience de quatrième densité, d’autre part la polarité négative moissonnable qui ira sur une autre planète, et enfin tous les autres, non moissonnables, de troisième densité qui iront sur une autre planète de troisième densité. En plus de ces entités, je présume que nous avons ici certaines entités déjà moissonnables en provenance d’autres planètes de troisième densité, qui sont arrivées ici et se sont incarnées en forme de troisième densité pour opérer la transition vers la quatrième densité, avec cette planète, plus les Missionnés. Est-ce exact?

R C’est exact, excepté que nous notons un petit point. Les entités positivement orientées moissonnées resteront sous cette influence planétaire-ci, mais non pas sur ce plan-ci.

Q Je pense que vous avez dit qu’il y a environ 60 millions de Missionnés, ici en ce moment. Est-ce que je me souviens bien?

R Ceci est approximativement exact. Il y a un peu plus que ce nombre.

Q Est-ce que ce nombre inclut les entités moissonnables qui viennent sur cette planète-ci pour l’expérience de quatrième densité?

R Non.

Q Est-ce que le but du fait de transiter par la Terre avant la commutation complète est l’expérience à obtenir ici avant que la moisson ne commence?

R C’est exact. Ces entités ne sont pas des Missionnés dans le sens où cette sphère planétaire-ci serait leur planète de domicile de quatrième densité. Cependant, l’expérience de ce service n’est obtenue que par les entités moissonnées de troisième densité qui ont fait la preuve d’une grande orientation vers le service d’autrui. C’est un privilège de pouvoir obtenir si tôt une incarnation car il y a, en cette période de moisson, abondance de catalyseurs expérientiels du service d’autrui.

Q Il y a en ce moment de nombreux enfants qui ont démontré leur capacité d’utiliser leur mental pour courber des objets métalliques, ce qui est un phénomène de quatrième densité. Est-ce que la plupart de ces enfants sont du type d’entités dont nous parlons?

R C’est exact.

Q Est-ce que la raison pour laquelle ils peuvent faire cela, alors que les Missionnés de cinquième densité qui sont ici ne le peuvent pas, est que leur corps de quatrième densité a été activé?

R C’est exact. L’activation du complexe mental/corps/esprit des Missionnés correspond à la troisième densité, et ceux-ci sont soumis à l’oubli, qui ne peut être pénétré que par la méditation et le travail accomplis avec pénétration.

Q Je présume que la raison de cela est que les entités de troisième densité moissonnable s’incarnent ici suffisamment tard pour ne pas affecter la polarisation par leurs enseignements. Elles ne transgressent pas la première distorsion parce qu’elles sont enfants en ce moment et ne seront pas assez âgées pour influer sur la polarisation avant que la transition ne soit bien en cours. Cependant, les Missionnés qui sont arrivés ici sont plus âgés et ont une plus grande capacité d’affecter la polarisation. Ils doivent le faire en fonction de leur habileté à pénétrer le processus d’oubli afin d’être dans la première distorsion. Est-ce exact?

R C’est tout à fait exact.

Q J’ai supposé que la raison pour laquelle de si nombreux Missionnés et entités de troisième densité déjà moissonnées qui ont été transférées ici, trouvent que c’est un privilège et une période particulièrement bénéfique pour l’incarnation sur cette planète, est que l’effet dont je viens de parler leur fournit l’opportunité de rendre davantage service à cause de l’accroissement de la recherche. Est-ce que cela est exact d’une manière générale?

R Cela a été l’intention des Missionnés avant l’incarnation. Il y a de nombreux Missionnés dont le dysfonctionnement par rapport aux usages planétaires de vos peuples a provoqué, dans une certaine mesure, un état de coincement dans une activité de complexe mental qui, dans une mesure correspondante, peut empêcher le service planifié.

Q Ai-je analysé de manière appropriée la condition qui crée la possibilité d’un plus grand service? Comme suit: la séniorité de vibration d’incarnation a fortement polarisé ceux qui sont à la surface de la planète en ce moment, et l’influx des Missionnés a fortement augmenté la configuration mentale vers des choses de nature plus spirituelle. Cela pourrait être un des facteurs qui créent une meilleure atmosphère pour le service. Est-ce exact?

R C’est exact.

Q Tout le scénario concernant les vingt prochaines années paraît viser à produire un accroissement de la recherche et une augmentation de la conscience de la création naturelle, mais aussi une terrifiante quantité de confusion. Est-ce que l’objectif pré-incarnation de bon nombre de Missionnés est de réduire cette confusion?

R Les Missionnés ont pour but de servir les entités de cette planète de la manière qui leur sera demandée et leur plan est aussi que leurs schémas vibratoires puissent alléger globalement la vibration planétaire, réduisant ainsi les effets de l’inharmonie planétaire et palliant les résultats de cette inharmonie. Des intentions spécifiques comme un aide dans une situation non encore manifestée ne sont pas le but des Missionnés. La lumière et l’amour vont là où ils sont recherchés et nécessaires, et leur direction n’est pas planifiée.

Q Alors, chacun des Missionnés ici agit en fonction des inclinations qu’il a développées de la manière qui lui paraît convenable pour communiquer ou bien pour venir en aide à la conscience totale de la planète. A-t-il un moyen physique d’aider, peut-être par ses vibrations qui s’ajoutent à la planète, juste comme la polarité électrique ou le chargement d’une batterie? Est-ce que cela aide aussi la planète, juste la présence physique des Missionnés?

R C’est exact, et le mécanisme est précisément comme vous le décrivez. Nous avions l’intention d’aborder cette signification dans la seconde partie de notre réponse précédente. Vous pouvez noter à présent que, comme n’importe quelle entité, chaque Missionné a des capacités, inclinations et spécialités uniques, de sorte qu’avec chaque portion de chaque densité représentée parmi les Missionnés arrivent tout un éventail de talents pré-incarnation qui peuvent ensuite être exprimés sur ce plan dont vous faites l’expérience actuellement, de sorte que chaque Missionné, en s’offrant lui-même avant l’incarnation, a quelque service spécial à offrir, outre l’effet de redoublement de l’amour et de la lumière planétaires, et la fonction de base de servir de phare ou de berger. Il y en a ainsi en cinquième densité dont les capacités d’exprimer de la sagesse sont grandes. Il y a des Missionnés de quatrième et sixième densités dont la capacité de servir en tant que, dirons-nous, radiateurs passifs ou diffuseurs d’amour et d’amour/lumière sont immenses. Il y en a beaucoup d’autres dont les talents amenés dans cette densité-ci sont très variés. Ainsi donc, les Missionnés ont trois fonctions fondamentales, une fois l’oubli pénétré: les deux premières étant basiques, la troisième étant unique à ce complexe particulier de mental/corps/esprit. Nous pouvons noter à ce point, pendant que vous réfléchissez aux vortex de possibilités/probabilités que, bien que vous ayez de très, très nombreuses sources de détresse qui offrent des opportunités de recherche et de service, il y a toujours dans ce stock un réservoir de paix, d’amour, de lumière et de joie. Ce vortex est peut-être très petit, mais le dédaigner c’est oublier les possibilités infinies du moment présent. Est-ce que votre planète pourrait se polariser vers l’harmonie en un seul beau, fort, moment d’inspiration? Oui, mes amis. Ce n’est pas probable, mais c’est toujours possible.

Q Il me semble à moi que cette planète est ce que j’appellerais une fosse à distorsions. Elle inclut toutes les maladies et dysfonctionnements du corps physique en général. Il me semble qu’en moyenne, cette planète se trouve très, très haut sur la liste du total de ce genre de problèmes. Est-ce que ma supposition est correcte?

R Nous allons faire la révision d’une matière précédente. Un catalyseur est offert à une entité. S’il n’est pas utilisé par le complexe mental il s’infiltre au travers du complexe corps et se manifeste sous la forme d’une distorsion physique. Plus efficient est l’usage du catalyseur, moins il y a d’apparition de distorsion physique. Il y a, dans le cas de ceux que vous nommez des Missionnés, non seulement une difficulté congénitale à appréhender les schémas vibratoires de troisième densité, mais aussi un souvenir, bien que confus, du fait que ces distorsions ne sont ni nécessaires ni habituelles dans la vibration de chez eux. Nous sur-généralisons, comme toujours, car il existe de nombreux cas de décisions pré-incarnation qui ont pour résultats des limitations physiques ou mentales, ainsi que des distorsions, mais nous sentons que vous parlez de la question des distorsions très étendues vers la misère sous l’une ou l’autre forme. En fait, sur certaines sphères planétaires de troisième densité les catalyseurs sont utilisés bien plus efficacement. Dans le cas de votre sphère planétaire il y a beaucoup d’utilisation inefficace des catalyseurs et, dès lors, beaucoup de distorsions physiques.

Q Le processus d’oubli m’intriguait parce que vous avez dit que les gens activés en quatrième densité qui se trouvaient ici et qui ont été moissonnés n’avaient pas le même problème d’oubli. Pourriez-vous me dire pourquoi le Missionné perd le souvenir?

R La raison est double. Premièrement, les propriétés génétiques de la connexion entre complexe mental/corps/esprit et structure cellulaire du corps de troisième densité n’est pas la même en troisième et en troisième/quatrième densité. Deuxièmement, le libre arbitre des entités de troisième densité doit être préservé. C’est ainsi que des Missionnés optent pour des connexions génétiques ou d’ADN de troisième densité avec le complexe mental/corps/esprit. Le processus de l’oubli peut être pénétré dans la mesure où le Missionné se rappelle ce qu’il est et pourquoi il se trouve sur la sphère planétaire. Cependant, il y aurait transgression si les Missionnés pénétraient l’oubli assez profondément que pour activer les corps plus denses et étaient ainsi capables de vivre d’une manière divine, dirons-nous. Cela ne serait pas approprié pour des entités qui ont choisi de servir. Les nouvelles entités de quatrième densité qui manifestent diverses aptitudes plus nouvelles le font en résultat de l’expérience actuelle, et non en résultat de souvenirs. Il y a toujours quelques exceptions, et nous vous demandons de nous pardonner les constants obstacles de la sur-généralisation.

Q Il me semble à moi que cette planète est ce que j’appellerais une fosse à distorsions. Elle inclut toutes les maladies et dysfonctionnements du corps physique en général. Il me semble qu’en moyenne, cette planète se trouve très, très haut sur la liste du total de ce genre de problèmes. Est-ce que ma supposition est correcte?

R Nous allons faire la révision d’une matière précédente. Un catalyseur est offert à une entité. S’il n’est pas utilisé par le complexe mental il s’infiltre au travers du complexe corps et se manifeste sous la forme d’une distorsion physique. Plus efficient est l’usage du catalyseur, moins il y a d’apparition de distorsion physique. Il y a, dans le cas de ceux que vous nommez des Missionnés, non seulement une difficulté congénitale à appréhender les schémas vibratoires de troisième densité, mais aussi un souvenir, bien que confus, du fait que ces distorsions ne sont ni nécessaires ni habituelles dans la vibration de chez eux. Nous sur-généralisons, comme toujours, car il existe de nombreux cas de décisions pré-incarnation qui ont pour résultats des limitations physiques ou mentales, ainsi que des distorsions, mais nous sentons que vous parlez de la question des distorsions très étendues vers la misère sous l’une ou l’autre forme. En fait, sur certaines sphères planétaires de troisième densité les catalyseurs sont utilisés bien plus efficacement. Dans le cas de votre sphère planétaire il y a beaucoup d’utilisation inefficace des catalyseurs et, dès lors, beaucoup de distorsions physiques.

Q Supposons que cela ait été fait à un Missionné de sixième densité. Si cette réponse viole la première distorsion, ne répondez pas. Mais disons que cela serait arrivé à un Missionné de sixième densité et qu’il soit allé dans du temps/espace négatif. Est-ce que ce serait un temps/espace négatif de sixième densité, et s’incarnerait-il dans de l’espace/temps négatif de sixième densité?

R Votre supposition est exacte. La force de la polarisation serait correspondante autant que possible. Chez certains Missionnés positifs de sixième densité l’approximation ne serait pas tout à fait complète à cause de la rareté des champs énergétiques négatifs de sixième densité de force équivalente.

Q Est-ce que la raison pour laquelle cela pourrait se faire est que le complexe mental/corps/esprit du Missionné serait extrait dans ce que nous appelons un état de transe, en quittant le physique de troisième densité, et dans cet état le Missionné n’a pas la pleine capacité de se défendre magiquement? Est-ce exact?

R C’est exact aussi quand cela est appliqué, presque sans exceptions, aux instruments travaillant en transe, qui n’ont pas eu de formation consciente à la magie en temps/espace dans, dirons-nous, la présente incarnation. Les entités de votre densité qui sont capables de se défendre magiquement dans cette situation sont extrêmement rares.

Q Oh oui! Désolé. Cela m’a échappé. Bon, si une entité positive est déplacée vers du temps/espace négatif, comme je comprends, le ‘soi’ supérieur est réticent à entrer dans du temps/espace négatif. Pour une certaine raison il rend nécessaire que le complexe mental/corps/esprit s’incarne dans de l’espace/temps négatif. Pourquoi cela est-il nécessaire à cette incarnation dans de l’espace/temps négatif?

R D’abord enlevons de l’équation le concept de la réticence, et ensuite précisez votre demande. Chaque temps/espace est un analogue d’une sorte ou vibration particulière d’espace/temps. Lorsqu’une entité entre dans du temps/espace négatif l’expérience qui suit est une expérience de l’espace/temps approprié. Cela est normalement réalisé par le corps qui donne les formes, dans un complexe mental/corps/esprit, qui place l’entité dans le temps/espace approprié à l’incarnation.

Q Je pense que pour éclaircir ce point je vais poser quelques questions qui m’aideront, je crois, à mieux comprendre cela car je suis réellement dérouté par tout cela et je pense que c’est un point très important pour comprendre la Création et le Créateur en général, pourrait-on dire. Quand un Missionné de quatrième, cinquième ou sixième densité meurt à partir de cet état de troisième densité dans lequel nous nous trouvons présentement, est-ce qu’il se trouve dans un temps/espace de troisième densité après sa mort?

R Cela dépend du plan qui a été approuvé par le Conseil des Neuf (GB actuellement 7 en 2016, repassé à 9 en 2017). Certains Missionnés ne s’offrent que pour une seule incarnation, tandis que d’autres s’offrent pour des longueurs variées de votre temps, jusqu’à et y compris les deux derniers cycles de 25.000 ans. Quand la mission approuvée est accomplie, le complexe mental/corps/esprit va vers la vibration natale.

Q Est-ce qu’il y a eu des Missionnés sur cette planète depuis ces dernières 50.000 années?

R Il y en a eu quelques-uns. Il y en a eu beaucoup plus qui ont choisi de se joindre à ce dernier cycle de 25.000 ans, et beaucoup, beaucoup plus qui sont venus pour la moisson.

Q Voilà le point qui me déroute. Si, après la mort physique, un Missionné veut retourner vers sa planète d’origine, pourquoi est-ce que cette même entité ne peut pas être extraite du temps/espace négatif vers sa planète natale plutôt que de s’incarner dans de l’espace/temps négatif?

R Comme nous l’avons dit, la position dans le temps/espace négatif, dont nous avons parlé précédemment, est une position pré-incarnation. Après la mort du complexe physique dans l’activation du rayon jaune, le complexe mental/corps/esprit se dirige vers une portion très différente de temps/espace, dans laquelle le corps indigo permettra que soient prodigués beaucoup de soins et qu’ait lieu une révision avant qu’aucun pas ne soit fait en direction d’une autre expérience d’incarnation. Je perçois une estimation erronée de votre part en ce sens que le temps/espace n’est pas plus homogène que l’espace/temps. Il s’agit d’un système aussi complexe et complet d’illusions, danses, et schémas que celui de l’espace/temps, et il possède un système aussi structuré de ce que vous pouvez appeler des ‘lois naturelles’.

Q Je suis désolé de ma confusion. Parfois, comme vous le dites, les complexes vibratoires sonores ne sont pas très adéquats. La réponse à la question suivante a peut-être quelque chose à voir avec notre vision déformée du temps mais, comme je vois les choses, les Missionnés dans cette densité, qui viennent de la cinquième ou de la sixième densité, doivent déjà avoir atteint un degré relativement élevé sur la voie de l’adeptat, et ils doivent suivre un chemin légèrement différent pour retrouver le degré d’adeptat qu’ils avaient jadis dans une densité plus élevée, et ils s’en approchent autant qu’ils le peuvent dans la troisième densité. Est-ce exact?

R Votre question est focalisée moins que parfaitement. Nous allons parler du sujet en général. Il y a de nombreux Missionnés que vous pouvez appeler des adeptes, qui ne travaillent pas de façon consciente dans la présente incarnation. C’est une question d’attention. On peut être un bon attrapeur de sphère de jeu, mais si l’œil ne suit pas pendant que la sphère est lancée, il se peut que cette sphère passe à côté de l’entité. Si elle avait tourné les yeux vers la sphère, l’attraper aurait été facile. Dans le cas des Missionnés qui cherchent à recouvrer le degré d’adeptat que chacun avait acquis avant la présente expérience de vie, nous pouvons noter que, même quand le processus d’oubli a été pénétré, il y a encore le corps activé de rayon jaune qui ne réagit pas comme le fait l’adepte dont le corps de rayon vert ou bleu est activé. Vous pouvez voir ainsi l’inéluctabilité des frustrations et de la confusion dues aux difficultés inhérentes à la manipulation des forces les plus fines de la conscience au travers de l’appareil chimique du corps activé dans le rayon jaune.

Q Est-ce que Ra a connaissance d’aucune autre galaxie majeure, ou bien a conscience de quelque chose de ces galaxies?

R Nous supposons que vous parlez de la possibilité de connaissance d’autres galaxies majeures. Il y a des Missionnés en provenance d’autres galaxies majeures, qui sont attirés par les besoins spécifiques d’un appel particulier. Il y en a de notre complexe mémoriel sociétal qui sont devenus des Missionnés dans d’autres galaxies majeures. Il y a donc eu connaissance d’autres galaxies majeures, car pour ceux dont la personnalité a été cristallisée, l’univers est un seul lieu et il n’y a pas de restrictions en ce qui concerne les voyages. Cependant, notre interprétation de votre question est qu’il s’agit d’une question concernant le complexe mémoriel sociétal voyageant vers une autre galaxie majeure. Nous n’avons pas fait cela, et ne l’envisageons pas, car nous pouvons arriver dans l’amour par nos cœurs.

Q Merci. Par cette ligne de questionnement j’essaie d’établir une base pour comprendre l’essence, non seulement de l’expérience que nous faisons actuellement, mais comment l’expérience s’est formée et comment elle est reliée à tout le reste de l’expérience au travers de la portion de l’octave telle que nous la comprenons. Je suppose donc que toutes ces galaxies, ce nombre infini de galaxies dont nous commençons seulement à prendre conscience grâce à nos télescopes, sont toutes de la même octave. Est-ce exact?

R C’est exact.

Q Pouvez-vous me dire comment chacun des rayons: du rouge au violet, devrait apparaître chez une entité parfaitement équilibrée et non déformée?

R Nous ne pouvons pas vous dire cela car chaque équilibre est parfait et chacun est unique. Nous ne voulons pas être obscurs. Laissez-nous offrir un exemple. Dans une entité particulière, utilisons l’exemple d’un Missionné, les rayons peuvent être vus comme extrêmement égaux: rouge, orange, jaune. Le rayon vert est extrêmement brillant. Ceci est équilibré, dirons-nous, par un indigo plus terne. Entre les deux réside le point d’équilibre: le rayon bleu du communicateur étincelant de force au-delà de l’ordinaire. Dans le rayon violet nous voyons ce spectrographe unique, si vous voulez, et en même temps le pur violet entourant le tout; celui-ci, à son tour, entouré de ce qui se mêle aux rayons rouge et violet, qui indique l’intégration du mental, corps et esprit; ceci à son tour étant entouré du modèle vibratoire de la véritable densité de l’entité. Cette description peut être vue à la fois comme non équilibrée et parfaitement équilibrée. Cette dernière compréhension est extrêmement utile pour traiter avec les autres ‘soi’. La capacité à ressentir les blocages n’est utile qu’au guérisseur. Il n’y a pas à proprement parler une petite fraction de jugement quand on voit un équilibre en couleurs. Bien sûr, quand nous voyons un grand nombre de plexi d’énergie affaiblis et bloqués, nous pouvons comprendre que l’entité n’a pas encore saisi le bâton du relais et entamé la course. Cependant, les potentiels sont toujours là. Tous les rayons pleinement équilibrés sont là, attendant d’être activés. Peut-être qu’une façon de répondre à votre demande peut être celle-ci: dans une entité complètement potentialisée les rayons montent l’un sur l’autre avec une égale brillance vibratoire accompagnée de reflets scintillants jusqu’à ce que la couleur qui entoure le tout soit blanche. Ceci est ce que vous pouvez appeler un équilibre potentialisé en troisième densité.

Q Un jour, il y a un peu moins de vingt ans de cela, alors que j’étais en méditation j’ai eu une expérience dont j’ai déjà parlé, qui a été très profonde. Quelles sont les disciplines les plus susceptibles de créer une telle situation et ce type d’expérience?

R Votre expérience serait le mieux approchée du point de vue magique. Cependant, le Missionné ou l’adepte a le plus grand potentiel pour ce type d’expériences qui, ainsi que vous l’avez indubitablement analysé comme étant bien le cas, a été une expérience de nature archétypale, une expérience faisant partie des racines de la conscience cosmique.

Q Pouvez-vous dire si l’un ou l’autre de nous trois est/sont de Ra ou d’autres groupes?

R Oui.

Q Pouvez-vous dire qui de nous sont de quel groupe?

R Non.

Q Est-ce que nous tous sommes de l’un des groupes que vous avez mentionnés?

R Nous allons aller jusqu’à la limite de nos tentatives de nous abstenir de transgresser. Deux sont d’origine de la sixième densité, un de la cinquième densité moissonnable pour la sixième mais choisissant de revenir en tant que Missionné à cause d’une association d’amour entre instructeur et élève. Ainsi vous formez tous trois un groupe très cohérent.

Q Le Missionné passe par un processus d’oubli. Vous avez mentionné que ceux qui ont à la fois un corps de troisième et de quatrième densité activés en ce moment n’ont pas l’oubli qu’a le Missionné. Je me demandais simplement si, disons un Missionné de sixième densité est ici avec un corps activé de troisième densité, est-ce qu’il serait passé par un oubli en sections, dirais-je, un oubli des quatrième, cinquième et sixième densités, et son corps de quatrième densité doit être activé. Est-ce qu’il a alors une remémoration partielle supplémentaire et ensuite une autre remémoration partielle si son corps de cinquième densité est activé, et une remémoration complète si son corps de sixième densité est activé? Est-ce que cela a du sens?

R Non.

Q Un Missionné dont l’origine est la cinquième ou la sixième densité peut tenter de soigner de cette manière et n’avoir que peu ou pas de tout de résultats. Pouvez-vous me dire ce que le Missionné a perdu et pourquoi il lui est nécessaire de récupérer certains équilibres et capacités pour perfectionner ses aptitudes de thérapeute?

R Vous pouvez voir le Missionné comme un petit enfant qui essaie de verbaliser les complexes sonores de vos peuples. Le souvenir de la capacité de communiquer se trouve dans le complexe mental non développé de l’enfant, mais l’aptitude à mettre en pratique ou à manifester ce qui est appelé ‘le discours’ n’est pas immédiate à cause des limitations du complexe mental/corps/esprit qu’il a choisi pour faire partie de cette expérience. Il en va ainsi pour le Missionné qui, se souvenant de la facilité avec laquelle des ajustements peuvent être faits dans la densité dont il vient, mais étant entré dans la troisième densité, ne peut pas manifester ce souvenir à cause de la limitation de l’expérience choisie. Les chances pour qu’un Missionné soit capable de soigner en troisième densité ne sont pas très supérieures aux natifs de cette densité parce que c’est le désir de servir qui peut être le plus fort, et que c’est cette manière de servir qui a été choisie.

Q Qu’en est-il de ceux qui ont un type de corps de troisième et quatrième densité, avec double activation, et qui sont moissonnés à partir d’autres planètes de troisième densité? Est-ce qu’ils sont capables de soigner en utilisant les techniques dont nous avons discuté?

R Dans de nombreux cas c’est ainsi, mais en tant que débutants en quatrième densité, le désir peut ne pas être présent.

Q Supposons alors que nous avons un Missionné ayant le désir de tenter d’apprendre les techniques de guérison mais qu’il est, dirais-je, coincé en troisième densité. Alors il me semble qu’il se préoccupe d’abord d’équilibrer et de débloquer les centres énergétiques. Est-ce que ma supposition est correcte?

R Elle est correcte. Mais c’est seulement quand le thérapeute est devenu équilibré qu’il peut être un canal pour l’équilibrage d’un autre ‘soi’. La guérison est d’abord pratiquée sur le ‘soi’, si nous pouvons nous exprimer ainsi, d’une autre manière

Bien à vous, G.B.B.L.K.A.

 

 

Publicités